Le français en prépa scientifique: comment bien se préparer, en sup et en spé

En CPGE scientifique, le français a des contraintes bien spécifiques: le thème change chaque année, le programme porte sur trois œuvres, et les différents concours ne demandent pas les mêmes exercices (contraction, dissertation et oraux de français sont des épreuves très différentes!). Comment bien travailler cette matière, qui peut réellement faire la différence?

1. Se préparer à la dissertation

Pour l'année 2016-2017, le thème du programme est "Servitude et Soumission", et porte sur:

  • Une maison de poupée, Ibsen
  • Discours de la servitude volontaire, La Boétie
  • Lettres persanes, Montesquieu

Tout d'abord, cela tombe sous le sens, mais mieux vaut le dire: LISEZ les œuvres! Faites-le pendant l'été qui précède votre année, que vous entriez en sup ou en spé: vous n'aurez pas beaucoup de temps pour le faire en début d'année. 

 

Ensuite, je vous conseille d'acquérir un livre avec des éléments de réflexion sur chaque livre. Typiquement, le "20 Fiches sur les œuvres du programme" chez H & K est un très bon condensé de tout ce qu'il faut savoir. 

 

N'oubliez pas une chose: en prépa scientifique, même dans les plus grand concours, le niveau demandé pour avoir une note au dessus de 14/20 en français est loin d'être insurmontable! Avec l'aide d'un livre tel que "20 Fiches", il suffit de rédiger 3 fiches bien condensées: une pour chaque ouvrage, avec dans chaque fiche:

  • un résumé succinct du livre en 20 lignes;
  • une liste des personnages (y compris les personnages secondaires), avec leur rôle et une anecdote sur eux;
  • une liste d'une dizaine de thèmes abordés/thèses soutenues dans l'oeuvre (en lien avec le programme, c'est mieux!), avec à chaque fois une citation pour l'étayer. 

Apprenez ces trois fiches sur le bout des doigts, notamment les thèses avec leurs citations, et recasez-les au maximum dans vos dissertations. C'est un peu bourrin mais redoutablement efficace!

 

Quant à la méthode de la dissertation: vous l'avez apprise au lycée, et vous reverrez ça longuement en cours: généralement ce n'est pas tellement ce qui pose problème. La difficulté vient souvent du manque d'idées pour "remplir" la copie. Mais si vous avez rédigé vos fiches convenablement, vous avez entre 10 et 30 sous-parties déjà prêtes!

 

Enfin, faire une liste exhaustive des personnages permet d'avoir des points d'accroche pour sa mémoire: on se souvient plus facilement d'un personnage que d'un développement philosophique ou que d'une description! Et l'introduction dans votre copie d'une référence à un obscur personnage secondaire (avec mention de son nom) ravira votre correcteur, qui se dira que vous connaissez mieux l'oeuvre que 80% des élèves!

 

Mais si vous souhaitez apprendre par l'exemple et progresser en dissertation: n'hésitez pas à vous procurer le "20 dissertations" des éditions H&K. A mon sens, l'un des intérêts majeurs de cet ouvrage est de vous donner un catalogue de sous-parties à réutiliser dans vos dissertations, avec de belles associations "idée + citation". Last but not least, si vous ne savez jamais comment faire de belles introductions, quelle accroche employer ou comment annoncer élégamment le plan, vous aurez 20 exemples de très bonne qualité! 

 

Liens Amazon:

Une maison de poupée - Prépas scientifiques 2016-2017

Discours de la servitude volontaire - Prépas scientifiques 2016-2017 Lettres persanes - Prépas scientifiques 2016-2017

Servitude et soumission : 20 fiches sur les oeuvres au programme

Servitude et soumission : 20 dissertations avec analyses et commentaires

2. Se préparer à la contraction

20 résumés - Centrale-Supélec CCP, N. LECLERC & C. BOHNERT - H&K

 

La contraction n'est pas un exercice facile, et on n'a pas tant d'occasions que ça de s'y entraîner, notamment en deuxième année où la plupart des DS de français sont axés sur la dissertation. 

 

Ce livre propose 20 textes, avec pour chacun un résumé type Centrale en environ 200 mots, et un résumé type CCP (de longueur variable). En début d'ouvrage, les auteurs proposent une méthode claire et systématique pour réussir son résumé pour éviter la paraphrase et les omissions de thèmes importants. Vous apprendrez vite à structurer votre résumé, et après vous être fait la main sur 2 ou 3 textes, l'exercice sera presque mécanique

 

Avoir une méthode fiable vous assure infailliblement une note correcte et vous permet de gagner énormément de temps pour le reste de l'épreuve, qui est moins "mécanique" (que ce soit à Centrale ou aux CCP).

 

Lien Amazon:

20 résumés - Enoncés et corrigés de sujets posés aux concours Centrale-Supélec, Concours Commun Polytechniques Banque PT

3 - Se préparer aux oraux

Je vais grossir le trait à dessein, au risque de faire hurler les professeurs et les examinateurs... mais l'oral de français n'a qu'un objectif: voir si vous savez vous exprimer convenablement, et si vos deux (ou trois) années de taupe n'ont pas fait de vous un polard obsédé par les maths et inculte!

 

Si vous arrivez à prouver que vous avez quelques références littéraires, philosophiques, artistiques, historiques et/ou cinématographiques... alors vous pouvez sécuriser quelques points souvent bien coefficientés, sans doute plus faciles à gagner ici qu'en maths!

 

Ma méthode pour se préparer aux oraux, c'est de se rédiger un long document Word, recensant de manière systématique toutes les œuvres ayant un "potentiel culturel" que vous ayez lues/vues/visitées depuis la 1ère. 

 

Soyez exhaustifs: films, pièces de théâtre, expos, romans, poèmes, et même chansons et BDs! Il suffit de savoir défendre son point de vue!

 

Ensuite, pour chaque oeuvre, rédigez un résumé succinct en une dizaine de lignes, avec le nom des personnages principaux ET secondaires, et des anecdotes qui prouvent que vous n'avez pas juste entendu parlé de l'oeuvre, mais qu'elle vous a marqué! Se souvenir qu'Harpagon est avare, c'est bien... mais se souvenir que Maître Jacques reçoit des coups de bâton, c'est encore mieux!

 

Enfin, après le résumé, notez quelques thèmes philosophiques ou idées générales auxquels l'oeuvre peut se rattacher d'une manière ou d'une autre: et n'ayez pas peur d'être large. Ainsi, vous disposerez d'une "banque" de sous-parties à introduire dans votre plan selon vos besoins.

 

Si vous trouvez que votre liste est un peu courte, vous pouvez vous procurer l'ouvrage suivant:

 

100 livres en un seul - M. ARNOULD, J.F. COREMANS - Marabout

 

qui enrichira vos références!

 

Il ne vous reste plus qu'à lire et relire cette fiche pour bien vous approprier vos références, et les avoir toutes en tête de manière immédiate le jour de l'oral: ce n'est pas à ce moment qu'il faudra se dire "le poème de Verlaine qu'on avait lu pour le bac de français...C'était quoi déjà...? C'était pas Rimbaud plutôt?"

 

Pour terminer, vous pouvez aller jeter un coup d'oeil à ce PDF:

 

http://www.ac-grenoble.fr/champo/IMG/pdf/methode_oral.pdf

 

qui explique en détail les épreuves de français pour chaque concours.

 

Lien Amazon:

100 LIVRES EN UN SEUL. Résumé et analyse